Le secteur de la lingerie prend un nouveau souffle avec l'avènement de petits labels indépendants à l'univers créatif redéfinissant les codes de la lingerie début de XXIème siècle.

Lancé depuis 2012, le label éponyme de la créatrice Velvette propose une vision de l'intime en phase avec l'évolution du rapport des femmes contemporaines à la séduction : une féminité aussi affirmée qu'assumée, avec une forte dose d'autonomie et d'indépendance.

 

La narration esthétique de Velvette joue avec les oxymores et réconcilie les paradoxes modernes : un équilibre entre délicatesse et force qui se ressent dans ses modèles.

Les références se puisent aussi bien dans les codes de la corsetterie du XIXème et du début du XXème siècle, avec des choix de matières axés sur des satins, des plumetis, des dentelles et des broderies, qu'auprès de références actuelles : finitions graphiques presque sportswear et épure propre à l'expression minimaliste de l'époque. Velvette réalise aussi bien un travail autour des archives de la lingerie ancienne dans un souci de transmission et d'héritage qu'un travail sur le confort et l'air du temps.

 

Pour la créatrice, il ne s'agit pas de créer des collections anachroniques : au contraire, elle vise une expression contemporaine en épurant les lignes, les ornements, les renforts pour ne conserver que l'essentiel et offrir liberté et flexibilité aux corps actifs. Une application qui se décline aussi bien sur une lingerie de charme que quotidienne. Ce confort discret et délicat se joue jusque dans les finitions : bretelles fines et matières délicates rejoignent l'univers cosmétiques, avec un esprit justaucorps qui se fond sur l'épiderme.

L'expression de la peau est valorisée avec des transparences qui laissent respirer et parler la chair : une approche authentique tant dans le concept que dans le visuel. Coutures surlignées de petites ganses et opacités constituent des prétextes pour rythmer l'anatomie des corps et en souligner graphiquement sa beauté.

Quant aux couleurs, elles reprennent les références classiques de la lingerie de charme, avec des rouges incandescents, des noirs séduisants, des nudes chairs, des prunes mystérieux, des verts forêts rehaussés ici et là de broderies délicates, et de paillettes ou strass parsemés en finitions.

 

Ces tensions créatives qui s'expriment dans l'univers de Velvette ont su séduire John Galliano. La collection printemps-été 2017 intègre en effet des dessous créés en collaboration avec Velvette : des jeux d'opacités et de transparences qui tour à tour cachent ou dévoilent le corps, sublimant l'univers fantasmé des courtisanes du XIXème siècle cher à John Galliano. Une lingerie prêt-à-porter, à dévoiler ou à garder pour l'intime.

 

Pour parfaire cette ligne artistique forte, Velvette s'est appuyée sur des matériaux sélectionnés avec soin, et une fabrication suivie et contrôlée en Europe

 


https://velvetteblog.wordpress.com

info@velvette.fr